Agence de cotation boursière Information Humainement Responsable (IHR)

« Toute vérité passe par trois phases : d’abord elle est ridiculisée, puis

elle est combattue, et enfin elle est considérée comme évidente »

Arthur Schopenhauer.

 

AMF :  29 09 16

COURRIER AU PRESIDENT DE L'AMF

Préambule : Information AMF

CE SITE A FAIT L'OBJET D'UNE INFORMATION TOTALE AUPRES DE L'AUTORITE DES MARCHES FINANCIERS FRANCAISE.

NOTAMMENT EN DATE DU 10 06 11 AUPRES DE SON PRESIDENT JEAN-PIERRE JOUYET.

MONSIEUR JOUYET A REPONDU ETRE "PARTICULIEREMENT INTERESSE" EN DATE DU 24 08 11. Voir courrier de réponse

ET LA REPONSE DE SON SUCCESSEUR MONSIEUR RAMEIX, VIA MONSIEUR FRANCOIS DENIS DU PEAGE, QUI ECRIT "OPPORTUN" EN DATE DU 16 09 13. Voir courrier de réponse

 

Le site « Agence de cotations Information Humainement Responsable » propose 

Une lecture différente de la variation des cours de bourse afin d'apporter une plus grande sérénité aux investisseurs.

Ce site est destiné à fournir une information dans le cadre d'une réflexion non officielle sur la variation du cours des actions . La Variation Humainement Responsable* ne saurait en aucun cas se substituer à la variation officielle fournie par Euronext NYSE.

*La Variation Humainement Responsable, a contrario de la Variation Spéculative du Jour (ex : CAC 40 VSJ©), n’extrapole pas la hausse ou la baisse boursière réalisée par un petit nombre à tout les porteurs de parts mais divise le gain ou la perte du jour sur l’ensemble des porteurs de parts en parfait respect du principe juridique "d'Egalite des porteurs de parts".

L'extrapolation actuelle d'un cours réalisé lors d’un échange de peu de titres à une heure précise à tous les titres est à la base de la volatilité (fortes hausses et fortes baisses) des marchés.

Est-ce parce que quelques Français ont gagné ou perdu au Loto que l’on dit au reste de la France qu’elle est plus riche ou plus pauvre ? En bourse , c’est le cas. 

C'est sur cette volatilité fabriquée par le choix de normes comptables inadéquates que les marchés dérivés spéculatifs trouvent leur terrain de jeux et de destruction SOCIOECOPOFI (SOCIOlogique, ECOnomique, POlitique et FInancière)

Marchés dérivés qui trop souvent, sont utilisés pour détourner les capitaux de l'économie réelle, celle qui crée des emplois, vers l'économie virtuelle, celle qui, in fine, paupérise les épargnants et les Etats.

A quand, une double information boursière ? Celle de la variation de la spéculation du jour basée sur le principe comptable du market to market (prix du marché) pour les opérations achats/ventes réalisées et une autre plus logique appelée Information Humainement Responsable calculée selon le market to model ( prix de spéculation pondéré par la faiblesse des volumes) pour les autres porteurs de parts. Utiliser le prix de la spéculation du jour comme outil de valorisation pour tous les titres relève de la destruction SOCIOECOPOFI (SOCIOlogie, ECOnomie, POlitique, FInance ).

Et pourtant 

Les normes IAS et IFRS ont été mises en place après le scandale Enron (années 2000). Leur principe est de passer de la « valeur historique » (coût historique) à la « juste valeur ». Si la « juste valeur », étant issue d’une extrapolation de la valeur de marché issue d’un échange de faible volume à tous les titres, porte en elle les stigmates de la crise de 2007, pour l’instant elle est toujours en vigueur. Au lieu de la modifier en faveur d’un système moins instable, mais aussi moins « productif » pour ses promoteurs, il a été choisi de mettre en place des gardes fous financiers destructeurs d’économie en prévision de futures crises. Inutile de dire qu’en cas de crise systémique, ces gardes fous ne serviraient à rien. En Bourse , les normes IAS 39 offrent trois possibilités (options) comptables : 1) Le Mark-to-Market lorsqu’il existe un marché actif. Vu la faiblesse des volumes échangés en Bourse , il est plus que permis de remettre en cause cette option dans le domaine Boursier. Et pourtant, c’est bien cette option, en violation totale du principe d’égalité des porteurs de parts, qui est choisie et certifiée. En synthèse, les performances réalisées par une très faible minorité de porteurs de parts peuvent être extrapolées à tous les porteurs de parts. Ce faisant, ces performances fictives pour tous les porteurs de parts sont à la base de la création de la volatilité des marchés financiers , des marchés dérivés et des dérives des marchés dérivés. Eh oui ! Imaginez vous que la valorisation quotidienne de votre patrimoine dépend du chiffre qu’ont gagné ou perdu les spéculateurs boursiers à 17h30. Quelle variation de valorisation quotidienne ! Quelle volatilité ! Cette situation relève, comme l'indique les textes de loi repris ci-après, de l’abus de confiance et de l’escroquerie. Nous ne parlerons pas des déstabilisations étatiques. 2) Deuxième option : En l’absence de marché actif , on peut valoriser en observant la valeur des actifs similaires. Pensez-vous qu’une valeur issue d’un échange de faible volume, soit une valeur d’un actif similaire ? Pensez-vous que l’on puisse considérer que vous avez gagné (ou perdu) le même montant que les joueurs qui ont gagné au casino à 17h30 ? 3) Troisième option : Le Mark-to-Model. Dans cette option, le prix peut être obtenu par des techniques de valorisation interne. A la place d’extrapoler à tous les porteurs de parts les gains ou les pertes réalisés par une très faible minorité, pourquoi ne pas prendre comme base de valorisation comptable la répartition de la valeur des gains ou pertes des spéculateurs à tous les porteurs de parts ? Ne serait-ce pas moins déstabilisateur que le système actuel ? Ne serait-ce pas plus logique en terme juridique ? Ne serait-ce pas plus honnête ?

Ce site n’est pas un site officiel tant dans sa constitution que dans sa démarche.
Les variations de cotations proposées ne sont en AUCUN CAS des variations de cotations officielles. Elles ne sont la résultante que d’une réflexion personnelle sur une réalité « non officialisée »...et pour cause.

De ce fait, la responsabilité du créateur ne saurait, en aucun cas, être mise en cause à quelque niveau que se soit et notamment juridique. 


Derniers rappels :

  1. Le cours de bourse n’a d’importance que pour les « petits » porteurs qui ne suivent pas la masse pour passer leurs ordres boursiers ainsi que pour les investisseurs qui ont effectivement acheté ou vendu leurs titres.
  2. Les évaluations des FCP et SICAV sont fausses car irréalisables pour l’ensemble des porteurs de parts. Souvenez-vous du Loto, ce n’est pas parce que 0,1% des Français ont gagné que l’on dit aux autres qu’ils ont tous gagnés.
  3. Les comparatifs de SICAV et FCP (tels qu’ils sont aujourd’hui) ne sont, bien souvent, que des outils de vente fallacieux.

Très bonne navigation sur le site Agence de cotation IHR.


Très cordialement.

Christian PIRE

DERNIER ARTICLE :

"DU SAVOIR-FAIRE HORLOGER « SWISS MADE» 

A L’INNOVATION DE L’HORLOGERIE FINANCIERE « SWISS MADE »"

DERNIERS ARTICLES DE PRESSE PARUS

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE EN DATE DU 25 08 15

L'avènement de la juste finance

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE EN DATE DU 12 04 15

Le prix doit être reconsidéré

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE EN DATE DU 8 04 15

Que diriez-vous du BourseLeaks après HSBCLeaks et SwissLeaks ?

ARTICLE PARU DANS ECONOMIE MATIN EN DATE DU 5 02 15

Comment résoudre la crise grecque par les effet boursiers ?

Et si le calcul de l'ISF était faux ?  Et si vous pouviez le remettre en cause ?
 
Cette question mérite d'être posée et approfondie par les juristes et les professionnels car comment taxer un patrimoine qui n'existe pas et qui ne peut exister dans sa valorisation financière et fiscale actuelle ? Comment prendre comme référence patrimoniale des cours de bourse alors que ces derniers ne sont pas réalisables par l'ensemble des personnes taxées .
Mieux, si l'ensemble (ou même une minorité) des personnes taxées voulait vendre les titres, cela se traduirait mécaniquement par une baisse plus que significative (krach) de la valeur des titres boursiers.
La seule base correcte pour une estimation ne serait-elle pas dans l'utilisation du cours VHR ?

Textes de loi cliquez ici

Articles de presse sur ce thème cliquez ici

Du respect du droit à l'information juridiquement opérationnelle cliquez ici

7° Il est établi dans un format commun, permettant des comparaisons avec d'autres OPCVM.

  8° Il est présenté de telle manière qu'il puisse être compris par les clients non professionnels.

Réseau Humanity Invest

Comprendre et investir en bourse Réseau "Comprendre et Investir" : Répondre à l’obligation juridique de mettre le client en situation de compréhension avant et pendant ses investissements.

Comprendre notre économie avec socioecopofi SocioEcoPoFi


Comment s’aérer et prendre de la hauteur sur ses réflexions lorsque l’on est happé par son environnement privé et professionnel ?Comment sortir des bulles informationnelles qui nous sont proposées voire imposées ?

Découvrir socioecopofi
Humanity Invest

 

Humanity Invest est une volonté. La volonté de "Bien faire pour bien être". Humanity Invest est votre, notre, monde financier. La seule régulation opérationnelle est celle réalisée en amont des normes techniques par les épargnants et investisseurs eux mêmes.

Découvrir Humanity invest
Humanity Invest Agence d'Information FInancière Humainement Responsable

 

L'Agence d'Information FInancière Humainement Responsable complète l'information des cours officiels par une information plus réaliste et plus adaptée aux investisseursDécouvrir AIFIHR

Agence de cotation boursière alternative IHR AGENCE DE COTATION BOURSIERE ALTERNATIVE

 

Une Information Boursière Humainement Responsable.

Une lecture différente de la variation des cours de bourse afin d'apporter une plus grande sérénité aux investisseurs. Découvrir notre agence de cotation IHR