19 02 21 Preuve incohérence des indices comme référence

Ce site propose une cotation boursière répondant strictement aux principes juridiques. En effet, l'information boursière actuelle est erronée et non adaptée aux épargnants et investisseurs non avertis

Préambule

Ce site est dédié aux épargnants non avertis en support des autorités, des professionnels comptables, financiers et juridiques (avocats, notaires..) qui intègrent l'honnêteté dans leurs prestations. Tôt ou tard, le scandale des valorisations comptables des fonds communs de placement vendues aux épargnants non avertis, comme étant l'équivalent d'un prix financier fera la Une de la presse et des Tribunaux. 99,99% des fonds communs de placement ont été transformés volontairement en pyramides de Ponzi. En clair, en une escroquerie. Là où l'agriculture a connu les dérives des pesticides et autres silences, si nous ne faisons rien le monde financier va connaître le scandale des fonds communs de placement vendus comme des produits financiers. Scandale menant à la perte de chance, à l'abus de confiance et à l'escroquerie des épargnants non avertis et au détournement des capitaux qui auraient dû être investis dans l'économie productive. Prenez le temps de lire les déclarations officielles sur cette réalité reprise dans les courriers envoyés aux institutions. Visitez ce site, contestez les propos de ce site et je vous répondrai.L'ampleur croissante des crises répétitives et l'expérience H2O sont des avertissements.

19 02 21 PREUVE DE L'INCOHERENCE DES INDICES

Quelle plus belle preuve de l'incohérence financière des indices que le Dow Jones du 19 02 21 à zéro alors que toutes les actions ont connu des variations allant de +5% à -2,21%.

19 02 21 PREUVE DE L'INCOHERENCE DES INDICES

Quelle plus belle preuve de l'incohérence financière des indices que le Dow Jones du 19 02 21 à zéro, alors que toutes les actions ont connu des variations allant de +5% à -2,21%.

Et quand on sait que ces indices servent de référence pour des chaînes de décisions et de produits financiers aux multiples effets de leviers non matrisés car non maîtrisables...

Tableau au 19 02 21 Source WALL STREET JOURNAL / Date du dernier contrôle des volumes et flottants 27 12 20. Prochain contrôle en février.

DOW JONES officiel (Variation Spéculative du jour) : 0,00% / DOW JONES en Variation Humainement Responsable prenant en compte la faiblesse des volumes échangés : 0,00%

La variation humainement responsable est la variation officielle pondérée par les volumes selon la formule:

Par souci de cohérence, nous avons pris comme référence le % de désinformation le plus faible lorsque le flottant était supérieur à 10% comme base de pondération de la VSJ (Variation Spéculative du Jour), aujourd'hui c'est 97,80% pour BOEING.

0,00(%) - 97,80% = 0,000%

L'effet de levier entre la Variation Humainement Responsable et la Variation Spéculative du Jour a été de 0.

Et si le % de désinformation ou l'effet de levier pouvait être un indice "Pyramide de Ponzi" ?

Pour rappel, le seul enseignement d'un cours de fermeture des marchés financiers est qu'il n'y avait plus d'acheteur.

Dès lors, prendre le cours de fermeture comme référence financière ou comptable est, dans le meilleur des cas, une absurdité et dans l'autre une escroquerie.

Il est vrai que les dérives des marchés dérivés n'existent que par cette volatilité purement comptable qui, dans les faits, n'a aucun fondement juridique.

Source principale d'information Wall Street Journal et autres sites usuels d'accès libre. Date du dernier contrôle des volumes et flottants 16 août 2019

Monsieur Claude BEBEAR, président d’honneur d’Axa, dans La Tribune du 25 août 2009 : « Cela n’a aucun sens de comptabiliser dans l’instant une valeur de marché qui ne reflète pas la valeur des actifs. Cela accélère la formation de bulles ou la production de krachs sans donner une image fidèle des entreprises. Il faut aussi réglementer les agences de notation dont les notes ne sont pas suffisamment transparentes et lisibles. Cela frise parfois la malhonnêteté. »

DERNIERE DECISION JURIDIQUE

MISE EN LIGNE LE 28 09 20

Lu sur PATRIMOINE 24 "La Cour rejette le pourvoi effectué par un CGP, à l’encontre de l’arrêt rendu par la CA de PARIS, le 9 janvier 2018 qui le condamne à réparer à hauteur de 80 % , le préjudice fiscal, pour perte de chance, subi par l’un de ses clients, investisseur DTD." Cette décision est très importante, car elle pourrait être l'une des références juridiques qui pourraient être appliquées lorsque les conditions des commercialisations, des conseils et des ventes d'OPCVM feront l'objet de poursuites juriqiques pour pertes de chances, abus de confiance et escroquerie. Vous doutez de mes propos ?

Et si vous demandiez aux présidents de vos assocations qu'ils infirment mes propos par écrits ? Qui est "le", ou qui sont "les" menteurs ?

QUI PEUT ENCORE DOUTER QU'A LA PERTE DE CHANCE SE CUMULENT, L'ABUS DE CONFIANCE ET L'ESCROQUERIE ?

Il est vrai que les dérives des marchés dérivés n'existent que par cette volatilité purement comptable qui, dans les faits, n'a aucun fondement juridique.

Le contrôle des volumes totaux et des flottants des titres ci-dessous se faisant mensuellement, il peut y avoir des variations importantes des volumes lors des mises à jour. C'est tout l'intérêt de ce site qui reste à ma connaissance sans égal.

Suivant les cas, pour les ordinateurs portables, n'oubliez pas de mettre en plein écran, merci.

Jeu du jour : Quel titre annonce une hausse de 5 % qui après pondération par la faiblesse des volumes échangés devient une hausse de 0,04%? Soit un effet de levier de création de richesse fictive de 125 (5/0,04).

Quel titre annonce une baisse de 2,21% qui après pondération par la faiblesse des volumes échangés devient une baisse de 0,019% ? Soit un effet de levier de destruction de richesse fictive de 116,31 (2,21/0,019)

Mise à jour usuelle entre 05h' et 06h30'.

Informations prises à 05h01' le 20 02 21.

Juridiquement, l'égalité des porteurs de parts (investisseurs) étant de mise, les % de distorsion ou de désinformation repris dans les tableaux de ce site pourraient être susceptibles de servir de base juridique à toute demande de dédommagement.

 
ISIN
Cotations du jour

19/02/2021
Dernier Cours du Jour Variation Officielle en % Volume Echangé Jour Flottant en nombres de titres négociables Calcul Variation VHR en % % de désinformation (VSJ / VHR) Flottant % = Pourcentage de titres réellement négociables Volume Total Titre + Bas Jour
US88579Y1010 MMM 3M Company / BlackRock 2,48% 176,54 -1,58% 2 986 839 575 729 888 -0,00820% 99,48% 60,99 944 033 056 176,2
US0258161092 AXP American Express Company / BlackRock 1,99% 131,71 2,51% 3 419 709 804 169 776 0,01067% 99,57% 99,87 805 201 951 129,49
US0311621009 AMGN Amgen / BlackRock 2,45% 231,69 -0,36% 2 471 543 581 138 492 -0,00153% 99,57% 99,82 582 168 612 230,85
US0378331005 AAPL Apple Inc. / BlackRock 2,23% 129,87 0,12% 87 668 834 16 990 540 968 0,00062% 99,48% 99,93 17 001 802 000 128,8
US0970231058 BA Boeing / BlackRock 2,16% 217,47 4,31% 12 415 284 563 857 076 0,09490% 97,80% 55,70 1 012 274 582 209,15
US1491231015 CAT Caterpillar Inc. / BlackRock 2,31% 209,91 5,00% 4 937 326 542 189 704 0,04553% 99,09% 66,53 814 894 624 202,695
US1667641005 CVX Chevron Corp. / BlackRock 2,35% 95,80 0,84% 8 913 854 1 924 274 903 0,00389% 99,54% 76,96 2 500 398 325 94,65
US17275R1023 CSCO Cisco Systems, Inc. / BlackRock 2,53% 45,68 -1,42% 25 117 701 4 223 176 851 -0,00845% 99,41% 99,94 4 225 514 401 45,58
US2605571031 DOW DOW Inc / BlackRock 2,32% 60,39 4,92% 4 037 102 741 099 722 0,02680% 99,46% 98,22 754 555 065 57,75
US38141G1040 GS GOLDMAN SACHS GROUP / BlackRock 2,29% 315,62 1,85% 2 749 542 341 934 243 0,01488% 99,20% 37,92 901 628 820 310,23
US4370761029 HD Home Depot / BlackRock 2,45% 279,64 -1,20% 4 079 946 1 075 572 591 -0,00455% 99,62% 60,13 1 788 600 781 279,44
US4385161066 HON Honeywell International / BlackRock 2,36% 203,56 0,02% 2 434 559 700 483 958 0,00007% 99,65% 73,15 957 600 000 203,32
US4592001014 IBM IBM / BlackRock 2,35% 118,99 -1,44% 6 578 741 889 950 722 -0,01064% 99,26% 39,70 2 241 658 034 118,38
US4581401001 INTC Intel Corporation / BlackRock 2,44% 63,01 2,27% 28 290 116 4 095 479 499 0,01568% 99,31% 99,94 4 098 000 000 61,85
US4781601046 JNJ Johnson et Johnson / BlackRock 2,44% 162,98 -1,67% 8 190 883 2 630 414 824 -0,00520% 99,69% 84,30 3 120 218 672 162,91
US46625H1005 JPM JPMorgan Chase Co ./ BlackRock 2,36% 148,02 1,67% 11 969 782 3 022 070 818 0,00661% 99,60% 73,62 4 104 933 895 145,86
US5801351017 MCD Mcdonald's Corporation / BlackRock 2,41% 212,24 -1,48% 3 181 592 744 684 169 -0,00632% 99,57% 44,84 1 660 600 000 211,97
US58933Y1055 MRK Merck Co / BlackRock 2,49% 74,31 -1,46% 11 820 807 2 528 066 465 -0,00683% 99,53% 70,67 3 577 377 827 74,26
US5949181045 MSFT Microsoft Corporation / BlackRock 2,39% 240,97 -1,16% 25 262 600 7 555 990 490 -0,00388% 99,67% 99,94 7 560 495 969 240,18
US6541061031 NKE NIKE INC B / BlackRock 2,47% 142,02 -2,12% 7 485 950 1 250 922 525 -0,01269% 99,40% 99,69 1 254 809 281 141,5
US79466L3024 CRM Salesforce.com / BlackRock 2,41% 246,56 -0,18% 4 647 670 880 299 503 -0,00095% 99,47% 96,21 915 000 000 245,98
US1912161007 KO The Coca-Cola Company / BlackRock 2,20% 50,11 -1,30% 15 968 769 4 267 353 918 -0,00486% 99,63% 60,61 7 040 434 612 49,97
US7427181091 PG The Procter Gamble Co. / BlackRock 2,40% 127,12 -1,86% 8 277 918 2 466 826 903 -0,00624% 99,66% 61,53 4 009 200 000 127,02
US89417E1091 TRV The Travelers Companies / BlackRock 2,56% 145,91 -1,21% 1 124 693 252 574 118 -0,00539% 99,55% 32,41 779 208 761 145,74
US91324P1021 UNH UNITEDHEALTH GROUP / BlackRock 2,45% 324,58 -1,17% 2 313 753 943 274 795 -0,00287% 99,75% 99,42 948 820 710 324,11
US92343V1044 VZ Verizon / BlackRock 2,44% 56,45 -0,93% 18 689 447 4 136 715 278 -0,00420% 99,55% 96,39 4 291 433 646 56,35
US92826C8394 V VISA INC / BlackRock 2,50% 204,73 -2,21% 15 011 520 1 670 241 312 -0,01986% 99,10% 98,69 1 692 383 762 203,76
US9314271084 WBA WALGREENS BOOTS AL / BlackRock 2,08% 48,86 -0,12% 3 570 113 715 652 262 -0,00060% 99,50% 61,12 1 170 811 916 48,8
US9311421039 WMT Walmart Inc. / BlackRock 1,17% 138,34 0,49% 12 201 992 1 388 772 095 0,00431% 99,12% 49,09 2 829 285 926 137,67
US2546871060 DIS Walt Disney Company / BlackRock 2,36% 183,65 0,36% 8 834 497 1 803 144 753 0,00176% 99,51% 98,74 1 826 063 365 182,79
Source Yahoo, Zone Bourse pour les flottants et % BlackRock, et The Wall Street Journal


RUBRIQUE POUR LES PROFESSIONNELS ASSUREURS, AVOCATS, EXPERTS-COMPTABLES, JUGES, NOTAIRES, PROFESSIONS FINANCIERES ET TOUTES AUTRES PERSONNES AVERTIES

INDICE DE CREDIBILITE DE LA PERFORMANCE ANNONCEE (ICRPA)

Si vous ne connaissez par l'intérêt de cet indice cliquez ICI

L1 : Nombre de titres du DOW JONES dont les volumes pris en compte dans l'indice sont cohérents avec les volumes échangés du jour.

L2 : Nombre de titres du DOW JONES dont les volumes pris en compte dans l'indice ne sont pas cohérents avec les volumes échangés du jour, mais cohérents avec les volumes échangés hebdomadairement.

L3 : Nombre de titres du DOW JONES dont les volumes pris en compte dans l'indice ne sont pas cohérents avec les volumes échangés du hebdomadairement, mais cohérents avec les volumes échangés mensuellement.

HL : Nombre de titres du DOW JONES dont les volumes pris en compte dans l'indice ne sont pas cohérents avec les volumes échangés quotidiennement, hebdomadairement, et mensuellement.

ICRPA Étiquettes de colonnes      
Étiquettes de lignes HL L1 L2 L3
Dow Jones 1 16 8 5
Total général 1 16 8 5

PYRAMIDES PROFESSIONNNELLES PERMETTANT UNE VISUALISATION ET UNE REFLEXION SUR LA LIQUITE, FLUIDITE ET VISCOSITE DE L'INDICE DOW JONES.

L'INDICE DOW JONES EST BIEN UN INDICE DE STRUCTURE COMPTABLE ET NON DE REALITE FINANCIERE , COMME TROP SOUVENT ET ABUSIVEMENT PRESENTE

En nombre de titres En poids dans l'indice

Les graphiques ci-dessous sont des graphiques professionnels d'analyse voire de prospective.

Ces graphiques permettent de visualiser l’évolution au jour le jour de l’indice boursier.

 

- Évolution en valeur : Précision sémantique : Bien que la valeur soit une notion d'approche économique, la valorisation une application de règles comptables et le prix une réalité financière ; c'est volontairement que le graphique stipule Évolution DOW JONES en Valeur. Il a volontairement été privilégié la notion de répercussions économiques au détriment de la valorisation comptable.

- Tendance (projection de l’évolution future basée sur les données depuis le début de l’année)

- Evolution théorique de la valeur basée sur un taux d’accroissement annuel de 10%

- Évolution de la variation journalière constatée à la clôture de la séance boursière (VSJ)

- Évolution de la variation journalière corrigée par le nombre de titres échangés lors de la séance boursière (VHR)

- L’objectif est de mettre en exergue l’écart entre la variation boursière annoncée lors de la clôture de la séance (évolution fictive car basée sur un très faible volume de titres échangés) et la variation effective calculée sur la base du nombre total de titres échangés.

Le graphique ci-dessous démontre l'amplitude des effets des valorisations comptables mark to market dans les variations quotidiennes du DOW JONES . L'indice DOW JONES est bien un indice boursier de structure comptable et non de réalité financière.

À gauche, les variations comptables officielles du DOW JONES (en rouge) qui alimentent quantité de dérives de produits et raisonnements présentés à tort comme ayant une réalité financière ; à droite, les Variations financières Humainement Responsables© dites VHR © du DOW JONES (en bleu) qui pondèrent, en parfait respect du principe juridique "d'égalité des porteurs", les variations des actions du DOW JONES par la faiblesse des volumes échangés.

Je vous propose de constater et réflechir à la logique et aux effets pervers de la variation comptable mark-to-market (dite valeur de marché).

GRAPHIQUES ANALYTIQUES

GRAPHIQUES COMPARATIFS

Pour comprendre l'intérêt et l'importance de cet indice : Article paru en France dans Economie matin du 30 01 17 Liquidité boursière ou le leurre d'un aveuglement collectif ?

Un bon mensonge doit avoir toutes les apparences de la vérité et doit être conforme au mode de pensée de celui à qui il s'adresse.

Pour rappel, le seul enseignement du cours de fermeture des marchés financiers est qu'il n'y avait plus d'acheteur à ce cours.

Dès lors, malgré les enseignements et mea-culpa post crise, comment continuer d'utiliser le cours de fermeture des marchés financiers comme seule référence de valorisation comptable pour les fonds communs de placement ou comme référence financière générique pour l'ensemble des titres en libre circulation (flottant) ? Comment parler de marché haussier ou baissier ? Dans certains cas, cette hérésie ne serait-elle pas qualifiable en termes juridiques de perte de chance, d'abus de confiance et d'escroquerie ? Et si elle l'était dans tous les cas ?

Si vous êtes une compagnie d'assurances, pourquoi ne pas intégrer un profil vierge de passif éthique et juridique ?

Souvenez-vous :

DOW JONES à 11265,79 à la fermeture du 5 septembre 2000 / DOW JONES à 7552,07 au 12 mars 2003, soit -32,96%

DOW JONES à 7552,07 au 12 mars 2003 / DOW JONES à 13043,96 à la fermeture du 2 Janvier 2008, soit 72,72%

DOW JONES à 13043,96 à la fermeture du 2 Janvier 2008 / DOW JONES à 9033,66 au 21 octobre 2008, soit -30,74%

DOW JONES à 28868,80 à la fermeture du 2 janvier 2020 / DOW JONES à 30606,48 au 31 décembre 2020, soit 6,019%

DOW JONES à 30223,89 à la fermeture du 04 janvier 2021 / DOW JONES à 31494,32 au 19 février 2021, soit 4,20%

La hausse du DOW JONES depuis le 4 janvier de 4,20% corrigée de l'indice de pondération du jour de 97,80%* devient une hausse en Variation Humainement Responsable de 0,09%.

*Le % de désinformation le plus faible du tableau dans le tableau (97,80% sur les titres BOEING) pour les échanges de plus de 10% du flottant.

La variation IHR (Information Humainement Responsable) met en exergue l'importance d'une gestion active et réactive quotidienne des volumes de titres détenus en gestion. Faute de cela, il est vendus et commentés des mouvements présentés comme "boursiers" qui n'ont aucune pertinence financière. Plus de 90%, tel est le taux minimum quotidien de distorsion des réalités et possibilités financières. L'application non raisonnée de la norme comptable mark-to-market est notre "glyphosate". Demain, sans réaction des professionnels en faveur de l'Information FInancière Humainement Responsable (IFIHR© et INFIHR©), le scandale financier du "glyphosate" comptable mark-to-maket fera la une de la presse et le plein des Tribunaux. Quel professionnel pourra dire qu'il ne savait pas ? Quelle assurance acceptera de couvrir ces errements non-professionnels ? Bâtir sur le retour du raisonnable et du responsable, tel est ce qui a été préparé depuis plusieurs années. Tel est ce que je propose aux notaires, experts-comptables / commissaires aux comptes et autres prestataires financiers qui ne voudraient pas ou plus participer à des faits juridiques relevant de la perte de chance, de l'abus de confiance et de l'escroquerie des épargnants non avertis.

Agir dans l'intérêt des épargnants et de l'Etat est encore possible, la prochaine crise systémique arrivée le sera-t-il encore ?

Je pense qu'il est grand temps qu'une offre financière alternative Humainement Responsable soit ORGANISEE et proposée aux épargnants.

Articles parus en Suisse

Article paru dans l’Agefi Suisse du 13 05 15 : Le prix doit être reconsidéré.

Article paru dans l'Agefi Suisse du 27 10 17 : Marchés financiers : liquidité, fluidité ou viscosité ?

Article paru dans l’Agefi Suisse du 14 11 17 : L’Indice de crédibilité de réalisation des performances annoncées (ICRPA)

Article paru dans l’Agefi Suisse du 09 02 18 : L’année 2020 verra-t-elle le krach de la comptabiliarisation ?

Article paru dans l’Agefi Suisse du 23 01 19 : Indices boursiers, oui, mais…

Voir quotidiennement www.agencedecotationihr.com

EN CAS DE BESOIN : Tel 06 70 32 70 15 ou 00 33 6 70 32 70 15

Avertissement : "Les données présentes dans le tableau ci-dessus proviennent de sites internet ouverts au public . L'import de ces données s'effectue via un langage encodé chez notre hébergeur 1&1 IONOS. Le calcul de la variation non officielle IHR (en%) ne fait que retraiter ces données officielles via une simple formule de calcul, elle-même intégrée chez notre hébergeur 1&1 IONOS. En conséquence, nous ne serions être tenus pour responsables de toute erreur, tout manquement de données ou de toute valeur égale à zéro dans le dit tableau."

Avertissement : Dans le tableau ci dessus les noms avec une * signifie que la valeur est entrée au Dow Jones Industrial Average (DJIA) ultérieurement au 09/03/09. La valeur +Bas (09/03/09) est donc à zéro.

Il est vrai que les dérives des marchés dérivés n'existent que par cette volatilité purement comptable qui, dans les faits, n'a aucun fondement juridique.

Pourquoi, comment ou combien ?
Combien ? Parce que tous les frais basés sur les cours de la Variation Spéculative du Jour sont gonflés à l'hélium du choix comptable.
Choix comptable qui fabrique volontairement cette situation. Situation, support de désinformation, d'abus de confiance et d'escroquerie des épargnants et des Etats.

Et si le calcul de l'ISF était faux ?

Cette question mérite d'être posée et approfondie par les juristes et les professionnels car comment taxer un patrimoine qui n'existe pas et qui ne peut exister dans sa valorisation financière et fiscale actuelle ? Comment prendre comme référence patrimoniale des cours de bourse alors que ces derniers ne sont pas réalisables par l'ensemble des personnes taxées .
Mieux, si l'ensemble (ou même une minorité) des personnes taxées voulait vendre les titres, cela se traduirait mécaniquement par une baisse plus que significative (krach) de la valeur des titres boursiers.
La seule base correcte pour une estimation ne serait-elle pas dans l'utilisation du cours VHR ?

Pour rappel

L'extrapolation actuelle d'un cours réalisé lors d’un échange de peu de titres à une heure précise à tous les titres est, indépendamment de relever de l’abus de confiance et de l’escroquerie dans certains cas (la majorité), à la base de la volatilité (fortes hausses et fortes baisses) des marchés. C'est sur cette volatilité fabriquée par le choix inapproprié d'une seule norme comptable (mark to market) que les marchés dérivés spéculatifs trouvent leur terrain de jeux et de destruction SOCIOECOPOFI (SOCIOlogique, ECOnomique, POlitique et FInancière).

En Bourse, les normes IAS 39 offrent trois possibilités (options) comptables :

1) Première option : Le Mark-to-Market lorsqu’il existe un marché actif. Vu la faiblesse des volumes échangés en Bourse, il est plus que permis de remettre en cause cette option dans le domaine Boursier. Et pourtant, c’est bien cette option, en violation totale du principe d’égalité des porteurs de parts, qui est choisie et certifiée par les Commissaires aux comptes. En synthèse les Commissaires aux comptes certifient que les performances réalisées par une très faible minorité de porteurs de parts peuvent être extrapolées à tous les porteurs de parts. Ce faisant, ces performances fictives pour tous les porteurs de parts sont à la base de la création de la volatilité des marchés financiers, des marchés dérivés et des dérives des marchés dérivés. Eh oui ! Imaginez vous que la valorisation quotidienne de votre patrimoine dépend du chiffre qu’ont gagné ou perdu les spéculateurs boursiers à 17h30. Quelle variation de valorisation quotidienne ! Quelle volatilité !

2) Deuxième option : le Mark-to-Comparison En l’absence de marché actif, on peut valoriser en observant la valeur des actifs similaires. Pensez-vous qu’une valeur issue d’un échange de faible volume, soit une valeur d’un actif similaire ? Pensez-vous que l’on puisse considérer que vous avez gagné (ou perdu) le même montant que les joueurs qui ont gagné au casino à 17h30 ?

3) Troisième option : Le Mark-to-Model. Dans cette option, le prix peut être obtenu par des techniques de valorisation interne. A la place d’extrapoler à tous les porteurs de parts les gains ou les pertes réalisés par une très faible minorité, pourquoi ne pas prendre comme base de valorisation comptable la répartition de la valeur des gains ou pertes des spéculateurs à tous les porteurs de parts ? Ne serait-ce pas moins déstabilisateur que le système actuel ? Ne serait-ce pas plus logique en terme juridique ? Ne serait-ce pas plus honnête ?

23 07 20 Décryptage article Dorval

15 06 20 COURRIER ENVOYE AU CHEF DE CABINET DU MINISTRE DE L'ECONOMIE.

CET ECRIT A LA PARTICULARITE DE COMPRENDRE DEUX CONSTATS D'HUISSIER (DATANT DES 17 07 08 ET 02 10 08) PROUVANT L'ANTERIORITE DES ANALYSES, DES IDEES ET DEVELOPPEMENTS DE SOLUTIONS PRODUITS.

09 04 20 DERNIER COURRIER ENVOYE AU MINISTRE LE MAIRE

Huit courriers envoyés à Monsieur Le Maire en recommandé avec AR anticipant cette crise .

Huit courriers proposant une solution boursière stabilisatrice pour l'Etats et les entreprises cotées.

Préambule : Le 11 juillet 2019, preuve par 9 de l'intérêt de l'information boursière humainement responsable

DERNIERS ARTICLES PARUS DANS L'AGEFI SUISSE

Dernier article paru le 12 02 19 : De l'opportunité d'habilité financière

Article paru le 23 01 19 : Indices boursiers : oui, mais...

PROPOSITION D'ARTICLES A L'AGEFI SUISSE

26 09 19 : De la singularité comptable à l’obligation d’habilité financière ?

28 10 19 : Approche technique des Fonds de Stabilisation Boursiers Régionaux (FSBR)©

Pour en comprendre l'origine :

ARTICLE PARU EN FRANCE DANS ECONOMIE MATIN DU 26 MAI 18 : FONDS COMMUN DE PLACEMENT ACTION, SIMPLE CHAÎNE DE PONZI ?

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE DU 25 NOVEMBRE 2016 : L'ENIGME DE LA LIQUIDITE FINANCIERE

ENSEMBLE DES COURRIERS

Mes articles parus dans l'Agefi Suisse.

22 06 18 : De l'obligation de résonance financière ?

25 06 18 Bourse, l'heure des choix ?

18 06 18 : Tout va bien, oui mais...

06 04 18 Médias : le monde financier à l'envers

14 06 18 : Oui, les fonds communs de placement sont des chaînes de Ponzi

04 06 18 : 2020, krach de la comptabiliarisation ?

26 05 18 : Fonds commun de placement action, simple chaîne de Ponzi ?

ARTICLE DE PRESSE PARU LE 7 AVRIL 2018 DANS L'AGEFI SUISSE

Médias : le monde financier à l'envers

ARTICLE DE PRESSE PARU LE 20 MARS 2018 DANS L'AGEFI SUISSE

Europe, juste ce qu'il faut démocratiquement ou plus ?

ARTICLE DE PRESSE PARU LE 20 FEVRIER 2018 DANS L'AGEFI SUISSE

Investissements : éthique, quelle éthique ?

CET ARTICLE A ETE ENVOYE A L'AGEFI SUISSE LE 1er FEVRIER AVANT LES FORTES BAISSES

L'année 2020 verra-t-elle le krach de la comptabiliarisation © ?

ARTICLE DE PRESSE PARU LE 31 JANVIER 2018 DANS L'AGEFI SUISSE

Financiarisation ou comptabiliarisation© ?

ANNEE 2017

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE DU 12 DECEMBRE 2017

Fonds de placements: commedia dell’arte et coussin

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE DU 21 NOVEMBRE 2017

DE L'ESPRIT DES INVESTISSEMENTS RESPONSABLES A L'HUMANITY INVEST

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE DU 15 NOVEMBRE 2017

L'INDICE DE CREDIBILITE DE REALISATION DES PERFORMANCES ANNONCEES

PARU DANS L'AGEFI SUISSE DU 27 SEPTEMBRE 2017

MARCHES FINANCIERS : LIQUIDITES, FLUIDITE OU VISCOSITE ?

PARU DANS L'AGEFI SUISSE DU 22 SEPTEMBRE 2017

FONDS DE PLACEMENT : LA JUSTE APPRECIATION DES RISQUES JURIDIQUES ET LITIGES FINANCIERS

ARTICLE NON PARU DANS LA PRESSE VOLONTAIREMENT 22 07 17

FONDS COMMUN DE PLACEMENT OU FONDS COUILLON DE PLACEMENT ?

PARU DANS L'AGEFI SUISSE DU 6 AVRIL 2017

PRODUITS STRUCTURES OU DERIVES STRUCTUREES ?

ANNEE 2016

PARU DANS L'AGEFI SUISSE DU 25 NOVEMBRE 2016

L'ENIGME DE LA LIQUIDITE FINANCIERE

FONDS DE STABILISATION BOURSIER OU Comment résoudre la crise grecque par les effet boursiers ?

ET

Et si on pouvait relancer l'économie en diminuant la dette ?

14 05 13

http://www.economiematin.fr/les-experts/item/4674-solutions-relance-economie-confiance-bourse/?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2013-05-14

Si le lien ci-dessus ne fonctionne pas, cliquez ICI

AUTRES ARTICLES DE PRESSE PARUS :

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE DU 15 DECEMBRE 2016

A PROPOS DE L'AUTOREGULATION FINANCIERE

L'article de l'AGEFI étant paru sans la formule d'autorégulation, si vous désirez prendre connaissance de celle-ci c'est ICI

"DU SAVOIR-FAIRE HORLOGER « SWISS MADE »

A L’INNOVATION DE L’HORLOGERIE FINANCIERE « SWISS MADE »"

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE EN DATE DU 25 08 15

L'avènement de la juste finance

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE EN DATE DU 12 04 15

Le prix doit être reconsidéré

ARTICLE PARU DANS L'AGEFI SUISSE EN DATE DU 8 04 15

Que diriez-vous du BourseLeaks après HSBCLeaks et SwissLeaks ?

ARTICLE PARU DANS ECONOMIE MATIN EN DATE DU 5 02 15

Comment résoudre la crise grecque par les effet boursiers ?

Et si le calcul de l'ISF était faux ? Et si vous pouviez le remettre en cause ?

Cette question mérite d'être posée et approfondie par les juristes et les professionnels car comment taxer un patrimoine qui n'existe pas et qui ne peut exister dans sa valorisation financière et fiscale actuelle ? Comment prendre comme référence patrimoniale des cours de bourse alors que ces derniers ne sont pas réalisables par l'ensemble des personnes taxées .
Mieux, si l'ensemble (ou même une minorité) des personnes taxées voulait vendre les titres, cela se traduirait mécaniquement par une baisse plus que significative (krach) de la valeur des titres boursiers.
La seule base correcte pour une estimation ne serait-elle pas dans l'utilisation du cours VHR ?

Rendez-vous sur : www.agencedecotationihr.com

Autres articles de presse

AMF, abus de confiance et/ou escroquerie ? 29 08 13

http://www.economiematin.fr/news-autorite-marches-financiers-bourse

Si le lien ci-dessus ne fonctionne pas, cliquez ICI

Une histoire de la bourse 20 mai 2013

http://www.economiematin.fr/les-experts/item/4743-marches-bourse-evolution-produits-financiers/?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2013-05-20

Si le lien ci-dessus ne fonctionne pas, cliquez ICI